Farang Diarrhea
Ce message ne fait que confirmer que vous etes eclaboussé de merde.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» vous voulez vous marrer
Sam 16 Jan - 19:55 par tonyshark

» Quotas
Jeu 10 Jan - 20:03 par Diarrhea

» mon cauchemard,j'ai épousé une thaïlandaise!
Ven 4 Jan - 19:21 par mescouilles

» Muay Thai Training Camp
Mer 28 Nov - 0:01 par ST PIERRE

» la vrai thailande en tofs artistiques
Mar 30 Oct - 15:55 par migolet

» Ici c'est Paris
Ven 26 Oct - 7:31 par torchon

» Un ptit billet juif..
Mar 16 Oct - 5:22 par torchon

» Anti Fn en 2002, pro Marine en 2012
Sam 6 Oct - 4:32 par dsk

» HAPPY BIRTHDAY TO YOUUUUUUUU!
Jeu 4 Oct - 8:00 par torchon

Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier


Attentats du sud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Attentats du sud

Message par sancho le Lun 2 Avr - 23:12

Ca fait 8 ans que ca dure le bordel, 5000 morts boudhiste et muslim,
principalement dans les 3 provinces de Yala, Pattani et Narathiwat..
A noter que ca fait a peine 100 ans que cette région a été réellement annexé par les Thai,
elle était avant ca un espece de sultanat malais, qui était lui meme independant depuis la chute d' ayuthaya au XVIII..
Ils ont leur langue, le Yawi, et sont bien sur pour la plus part muslim a 75%.

Certains sont des pures sauvages, ils égorgent des vielles, butent des mioches, décapitent des moinus,
il se passe pas une semaine sans que tu tombe pas sur un attentat, relayé intentionnellement au second plan dans les media.. ( a part cette semaine)

"There are about 300 of leader rank, 3,000 operators and about 10,000 supporters," the general said, adding that their numbers had fallen due to arrests.


De temps en temps, ils font péter un truc dans des provinces voisines, comme a Hat Yai il y a 3 jours,
un "car bombing" avec incendie qui a fait galerer des centaines de pélos..
Je viens de voir a la tele la premier ministre Yingluk qui s est rendu la bas, elle se chiait dessus litteralement

Army chief says Thailand facing 3,000 militants

Bangkok, April 2, 2012 (AFP) - Thailand is fighting against more than 3,000 Muslim militants waging a shadowy insurgency in the deep south that has claimed thousands of lives, army chief General Prayut Chan-O-Cha said Monday.

Suspected militants set off a series of car bombs on Saturday that killed 14 people and wounded hundreds in the deadliest attacks to hit the region in recent years.

The insurgents are not thought to be part of a global jihad movement but are instead rebelling against a long history of perceived discrimination against ethnic-Malay Muslims by successive Thai governments.

http://www.thaivisa.com/forum/topic/545228-army-chief-says-thailand-facing-3000-militants-urges-public-to-not-panic/
avatar
sancho

Messages : 71
Date d'inscription : 17/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attentats du sud

Message par Djaotchou le Mer 11 Avr - 15:26

Thaksin met with PULO leader: Thaworn
April 10, 2012 1:29 pm
Fugitive former prime minister Thaksin Shinawatra met with a PULO leader in Kuala Lumpur despite his denial, Democrat MP Thaworn Senneam said on Tuesday.

"My concern about Thaksin-PULO talks is it happened without any consultations with security agencies," he said.

Thaworn said he understood Thaksin had initiated the talks via the arrangements done by the Malaysian authorities.

He said unlike Thaksin, he had held talks with the southern insurgents with the acknowledgement of the security authorities, including the commanding general of the 4th Army Region.

He said he was worrying that Thaksin's approach to the talks might have caused confusion among security authorities.

The Nation

avatar
Djaotchou

Messages : 6
Date d'inscription : 11/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attentats du sud

Message par Diarrhea le Mer 11 Avr - 17:21

J ai vu que le Thaksin niait en bloc..
Bon il lui aurait raconté quoi ?

Attention Tsunami Djao !

RT @RichardBarrow: WARNING: A tsunami 3-4 meters high may hit Phuket at 4:48pm & Phang Nga at 5pm - TR @Rawangpai

The quake struck at 2:38 pm (0838 GMT) at a depth of 33kilometres, 435 kilometres south-west of Banda Aceh, capital ofSumatra’s Aceh province, which was laid to waste by the 2004 IndianOcean tsunami.

A tsunami watch was issued for countries ranging from Indonesia toThailand, India, Australia, the Seychelles, Somalia, Oman and SouthAfrica, the Pacific Tsunami Warning Center said.

The US Geological Survey earlier put the quake at magnitude 8.9.
avatar
Diarrhea
Admin

Messages : 538
Date d'inscription : 15/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://farangdiarrhea.forum-express.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attentats du sud

Message par Djaotchou le Mer 11 Avr - 20:22

5.1 off the west coast of northern sumatra 2012-04-11 12:37:48 2.528°N 92.602°E 10.0
5.1 off the west coast of northern sumatra 2012-04-11 12:21:58 3.136°N 92.775°E 9.9
5.1 off the west coast of northern sumatra 2012-04-11 12:10:53 1.385°N 92.639°E 10.4
5.7 north indian ocean 2012-04-11 11:53:36 2.929°N 89.534°E 14.8
5.4 off the west coast of northern sumatra 2012-04-11 10:21:15 2.833°N 92.476°E 14.8
5.1 off the west coast of northern sumatra 2012-04-11 10:08:30 2.646°N 90.084°E 16.1
5.3 off the west coast of northern sumatra 2012-04-11 10:01:20 2.499°N 90.365°E 20.0
5.3 off the west coast of northern sumatra 2012-04-11 09:51:41 2.510°N 90.316°E 20.0
6.0 north indian ocean 2012-04-11 09:27:56 1.281°N 91.731°E 9.8
8.6 off the west coast of northern sumatra 2012-04-11 08:38:37 2.311°N 93.063°E 22.9
4.5 banda aceh, indonesia 2012-04-08 15:11:48 5.060°N 94.171°E 47.6
4.3 banda aceh, indonesia 2012-04-08 15:03:31 4.844°N 94.135°E 73.0
avatar
Djaotchou

Messages : 6
Date d'inscription : 11/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attentats du sud

Message par Djaotchou le Mer 11 Avr - 20:23

Le Krungtheper a du se faire une frayeur, perso, ma bière n'a pas bougé!
avatar
Djaotchou

Messages : 6
Date d'inscription : 11/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attentats du sud

Message par Diarrhea le Mer 11 Avr - 22:00

Encore une vagounette pour rien
avatar
Diarrhea
Admin

Messages : 538
Date d'inscription : 15/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://farangdiarrhea.forum-express.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attentats du sud

Message par Diarrhea le Lun 6 Aoû - 13:45

Academics and religious leaders are opposed to the
possible imposition of a curfew in the deep South in the wake of recent
bomb attacks, saying that such drastic action would draw international
sanctions on the counterinsurgency operations while also affecting the
daily lives of local residents.

http://www.thaivisa.com/forum/topic/574748-academics-oppose-curfew-option-in-south-thailand/
avatar
Diarrhea
Admin

Messages : 538
Date d'inscription : 15/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://farangdiarrhea.forum-express.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attentats du sud

Message par Diarrhea le Mar 11 Sep - 11:00

Un article qui resume pas mal la situation actuelle et les possibles raisons au conflit :

Les 50.000 hommes des forces de sécurité thaïlandaises - l’armée
principalement mais aussi les rangers, la police, les garde-frontières -
ont bien remporté des succès. Certains insurgés ont été tués et
d’autres arrêtés. Des filières d’approvisionnement en armes ou en
explosifs ont été démantelées et des zones sécurisées. Mais ces forces
de sécurité n’ont pas été capables de cerner l’insurrection, de
comprendre sa structure, d’identifier ses leaders. Mais qui sont ces
groupes d’insurgés ? Comment sont-ils organisés ? Que veulent-ils ? "Personne, y compris les militaires ou les chercheurs, ne peut vraiment répondre avec précision à ces questions, répond d’emblée Arnaud Dubus, journaliste français et consultant à l’IRASEC pour le conflit du Sud de la Thaïlande. Il y a un côté mystérieux dans cette insurrection : elle ne se montre pas".(...)

Quelques caractéristiques de l’insurrection ont tout de même pu être
observées. Les insurgés ont tout d’abord réussi à s’équiper et à se
financer. Le 4 janvier 2004, un camp militaire du district de Cho
Airong, dans la province de Narathiwat, a été attaqué par surprise. Cinq
militaires ont été tués et surtout près de 500 armes de guerre volées.
Une prise qui marque le début de l’insurrection dans sa forme actuelle.
Depuis 2004, les armes utilisées par les insurgés sont soit volées aux
militaires thaïlandais, soit fabriquées de manière artisanale, soit
achetées sur le marché local ou dans la zone frontalière avec la
Malaisie. "Il n’y a aucun indice d’approvisionnement et de financement depuis l’étranger ou de connexion avec des groupes armés étrangers, observe Arnaud Dubus. Des
contacts ont eu lieu mais ils n’ont pas eu de suites. Il s’agit d’un
mouvement armé qui s’appuie sur un sunnisme traditionnel et localement
enraciné, qui semble relativement hermétique aux influences extérieures
et ne s’inscrit pas dans le jihad international
". (...)

"L’insurrection s’équipe et se finance grâce aux trafics, à
l’extorsion de fonds auprès des entreprises locales, au soutien des
thaïlandais musulmans résidant en Malaisie et aux prises faites auprès
des forces armées thaïlandaises
". Les armes, le matériel nécessaire
à la confection d’engins explosifs de plus en plus sophistiqués et
l’argent indispensable pour organiser des opérations proviennent
notamment du crime organisé. Il est vrai que le Sud musulman, zone
frontalière poreuse avec la Malaisie, a toujours été un lieu de transit
de marchandises (souvent non déclarées, notamment pour l’huile de palme)
qui génèrent des profits juteux, et d’activités illégales (drogue,
jeux, prostitution) facteurs de banditisme, racket et assassinats. (...)

Une réalité de terrain qui permet de relativiser le poids réel de l’insurrection. "Sur
les 5.200 morts depuis 2004, on estime qu’entre 30% à 40% seraient le
fruit de règlements de compte liés aux activités illégales ou à la
corruption
", ajoute le professeur de l’université de Chulalongkorn.
(...)

Mais au début des années 2000, la politique centralisatrice de l’ancien
Premier ministre Thaksin Shinawatra et une succession de bavures ont
poussé dans les bras des groupes armés naissants des milliers de
sympathisants désireux d’en découdre avec les forces de sécurité
thaïlandaises. Le 28 avril 2004, alors que des hommes armés occupaient
la mosquée de Krue Se, dans la province de Pattani, les forces armées
thaïlandaises ont donné l’assaut et abattu 32 personnes, dans une
opération où la force a été utilisée de manière excessive. Et le 25
octobre 2004, à Tak Bai, dans la province de Narathiwat, à l’occasion de
l’intervention de la police et de l’armée pour disperser environ 2.000
manifestants musulmans, 7 personnes ont été abattues et 78 sont mortes
étouffées après avoir été arrêtées et entassées dans des camions. Ces
deux "bavures", qui n’ont pas fait l’objet d’enquêtes sérieuses de la
part des autorités thaïlandaises, n’ont donné lieu à aucune sanction. (...)

Ces groupes ont enfin réussi à s’organiser en cellules locales et
autonomes, au niveau de chaque district, comptant entre cinq et dix
personnes. "Il n’existe pas de structure centralisée de l’insurrection, précise Arnaud Dubus. Les
groupes insurrectionnels ne semblent pas être organisés en véritable
mouvement armé doté d’une aile politique, ayant des revendications
claires. Il s’agit plutôt d’une nébuleuse
". Une analyse que confirme Panitan Wattanayagorn : "Il y a une multitude de petits groupes. Aucun ne semble être le plus important et il n’émerge pas de leader militaire". (...)

Certains des anciens leaders séparatistes ou leurs enfants vivent à
Oslo et à Djakarta ou à Kuala Lumpur. Ils conservent des liens avec le
Sud musulman mais n’ont en général pas d’influence opérationnelle. Tel
semble être le cas par exemple des chefs du PULO (Pattani United
Liberation Organization), un groupe armé actif entre 1960 et 1980, mais
sans lien avec l’insurrection actuelle. "Toutes les négociations
avec les mouvements dits historiques ont échoué, car ils n’ont pas de
contrôle sur les cellules armées actives sur le terrain,
ajoute Arnaud Dubus. Il
existe bien des contacts mais ceux-ci sont distendus et il n’y a pas de
lien de d’autorité. On ne sait pas par qui ces cellules sont
coordonnées Seul le BRNC (Barisan Revolusi Nasional Coordinate), un
groupe armé fondé dans les années 1980, garderait une réelle influence
et assurait en partie la coordination des cellules
".

http://www.lepetitjournal.com/bangkok/accueil-bangkok/121110-sud--lenigme-des-insurges.html
avatar
Diarrhea
Admin

Messages : 538
Date d'inscription : 15/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://farangdiarrhea.forum-express.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attentats du sud

Message par joellepelomorice le Mar 11 Sep - 12:19

Dis à Nono qu'il se rencarde sur les gisements de gaz en Adaman et dans le Golfe...
Et sur les proprios...
avatar
joellepelomorice

Messages : 185
Date d'inscription : 15/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attentats du sud

Message par ST PIERRE le Mar 11 Sep - 17:13

que les thai ce barrent ils sont pas chez eux ds ces 3 districts, c est un espece de kosovo tropical
avatar
ST PIERRE

Messages : 106
Date d'inscription : 05/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attentats du sud

Message par Diarrhea le Lun 24 Sep - 13:04

Ca continue..

Au moins six personnes ont été tuées et une quarantaine blessées hier
lors de l'explosion d'une voiture piégée sur un marché dans le Sud, où
une rébellion séparatiste a fait des milliers de morts depuis huit ans,
ont indiqué des responsables. "Il y a six morts maintenant, trois hommes et trois femmes",
a indiqué une responsable du ministère de la Santé publique à Bangkok,
un bilan confirmé par l'hôpital local de Sai Buri, dans la province de
Pattani, où a eu lieu l'explosion. Au total, 41 personnes ont été
blessées par des éclats ou brûlés, a-t-elle ajouté, précisant que 19
d'entre eux, gravement touchés, avaient été transférés dans des hôpitaux
plus importants de la province. A l'hôpital de Sai Buri, débordé, un
photographe de l'AFP a décrit des scènes de chaos, des victimes
déchiquetées, des corps brûlés, du sang répandu sur le sol. L'explosion,
qui est intervenue juste après la prière du vendredi dans cette région à
majorité musulmane, a été provoquée par une bombe dissimulée dans une
voiture, a ajouté le porte-parole de l'armée dans le sud du pays, le
colonel Pramote Prom-in. Les insurgés ont ouvert le feu sur un magasin
d'or pour attirer la police et le personnel de sécurité sur les lieux
avant de déclencher la bombe, a-t-il précisé. Sur les lieux, à côté de
la voiture carbonisée, plusieurs bâtiments ont pris feu, tandis que du
sang et des motos endommagées étaient visibles dans la rue.


http://www.lepetitjournal.com/bangkok/actu-en-bref-bangkok/122736-sud-six-morts-apres-lexplosion-dune-bombe-sur-un-marche.html
avatar
Diarrhea
Admin

Messages : 538
Date d'inscription : 15/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://farangdiarrhea.forum-express.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum